logo

Pourquoi les mouvements de bébé sont-ils importants ?

Les mouvements de votre bébé sont considérés comme un indicateur clair de sa santé. Ils sont une façon (consciente ou inconsciente) de communiquer son état de bien-être avec vous et/ou le monde extérieur. Le schéma des mouvements, la force et la fréquence sont uniques à chaque bébé. Il n’y a pas une seule bonne façon de faire.  Environ la moitié des femmes dont le bébé est mort ont remarqué que les mouvements de leur bébé avaient changé, ralenti ou cessé.

Quand sentir les mouvements de bébé et à quoi ressemblent-ils ?

Le moment où l’on commence à sentir les mouvements du bébé est différent pour chaque femme. Cela dépend d’un certain nombre de facteurs :

Que vous soyez novice ou non. S’il ne s’agit pas de votre premier bébé, vous pouvez ressentir les mouvements plus tôt que lors des grossesses précédentes.

Certaines femmes peuvent remarquer les mouvements de leur bébé dès la 16e semaine, bien qu’il soit habituel pour la plupart des femmes de sentir ces mouvements vers la 18e/24e semaine. À partir de la 24e/26e semaine, la mère a généralement une idée claire du schéma des mouvements de son bébé sur une base régulière. Cependant, au fur et à mesure que la grossesse progresse, le schéma peut changer et l’on peut observer des mouvements plus forts le soir. Ce qui est fréquent au cours du dernier stade de la grossesse.

Description des mouvements du bébé

Les mouvements du bébé peuvent être décrits comme des coups de pied, des secousses, des remuements ou des déhanchements. Et ils ont tendance à avoir un rythme cyclique. Ce qui signifie qu’ils se répètent de manière similaire 24 heures sur 24, tous les jours.

Il est important de connaître le schéma de mouvement de votre bébé, sa force et sa fréquence : si l’activité a lieu plutôt le matin, l’après-midi ou le soir, ainsi que sa force et sa fréquence. Mais il est important de toujours se rappeler que si vous sentez que quelque chose ne va pas, ou que les mouvements de votre bébé sont différents, vous devez contacter votre sage-femme ou vous rendre à l’hôpital. Faites confiance à vos sentiments. Ne vous inquiétez pas à l’idée d’aller à l’hôpital inutilement, même en période de pandémie. Si un professionnel vous fait sentir mal d’exiger une consultation, il ne fait pas bien son travail.

Si vous remarquez un changement dans la force ou la fréquence des mouvements de votre bébé, n’attendez pas le lendemain pour vous rendre à l’hôpital ou contacter votre sage-femme. Cette variation peut être définie de plusieurs façons, allant d’une réduction des mouvements à un épisode perçu de mouvements très soudains (et inhabituels) avec beaucoup de force.

Les bébés ne cessent pas de bouger à la fin de la grossesse par manque de place ou parce qu’ils sont coincés. Bien que la nature des mouvements de votre bébé puisse changer en raison de l’espace restreint à terme, une réduction de leur fréquence ou de leur force n’est pas considérée comme normale. Vous continuerez à sentir les mouvements de votre bébé tout au long de la période de gestation et même pendant le travail.